RECHERCHER
ANNONCES
 
DERNIERS SUJETS DU FORUM
les relations dans l'église - Sujet posté par yeno
5
avis
Que demande Dieu en premier? - Sujet posté par ulrich MOUNANGA LOUB
5
avis
 
 
Document sans titre
Pourquoi "Chants d'amour pour le Roi des rois" ?

Comment "Chants d'amour pour le Roi des rois" (CARR) a vu le jour et combien d'album on-ils été réalisés ?

Tout a commencé il y a une vingtaine d'années. Nous (Marijke Louis avec comme second Maman Lucienne) avions donné des enseignements sur la louange et l'adoration aux responsables des chorales et autres groupes de musique dans une grande église de la place ainsi qu'aux futurs pasteurs d'un institut biblique. C'est alors que nous avions fait le constat que la plupart des responsables et les membres des églises ne comprenaient pas bien l'importance de la louange et de l'adoration lors d'un culte. Malgré les bonnes intentions des responsables, les moments de chant servaient surtout à mettre "la bonne ambiance" pour la prédication. Les gens chantaient certes de tout cœur, mais sans trop savoir pourquoi et comment.

Avec les responsables de la musique du groupe de jeunes dont nous étions responsables, nous avons eu l'idée de faire une cassette où nous expliquions aux chrétiens à travers des textes et des chants ce que c'est que louer et adorer Dieu.

Le but était donc éducatif. C'est ainsi qu'est né en 1990 notre premier album intitulé : "Dieu tu es bon". Et pour notre petit groupe de chantres et de musiciens, nous avions choisi le nom "Chants d'amour pour le Roi des rois" (CARR).

Nous étions novices dans le domaine d'enregistrement. La prise de sons a été fait dans l'unique studio d'enregistrement plus ou moins fonctionnel de l'époque. Pour peaufiner l'album, nous avions eu une aide précieuse d'un couple de musiciens chrétiens néerlandais (Rob et LeeAnn Vermeulen) et d'un studio professionnel au Pays-Bas.

L'album a eu son petit effet et deux ans plus tard en 1992, nous avion décidé de réaliser une suite, c'est à dire la mise en pratique de la louange et de l'adoration. Nous avions voulu mettre à la disposition des chrétiens un outil pour la vraie louange, et nous avions enregistré cet album comme un culte rendu à notre Dieu. L'enregistrement a encore été effectué à Libreville dans le même studio, mais cette fois-ci, nous étions un peu plus aguerris. Aussi, grâce au professionnalisme du studio néerlandais, notre deuxième album intitulée : "En ta présence Seigneur" avait un son un peu plus réussi. A notre grande surprise, cet album a connu une grande popularité, non seulement dans les églises, mais aussi chez les non-croyants. En très peu de temps, l'album a été piraté et mis sur le marché sous des noms divers.

C'était le début d'AGAPE (Assemblée Gabonaise du Plein Evangile) et nous étions très occupés avec la mise en place de cette œuvre. Ce n'est que quatre ans plus tard, en 1996, que nous avions pu aller de nouveau en studio. L'ancienne structure avait fermé ses portes et l'unique studio fonctionnel était situé dans une petite maison au cœur d'un quartier bruyant. Nous étions alors obligés de réaliser les quelques séances d'enregistrements à partir de minuit, dans une petit pièce mal adaptée. Le nom de ce troisième album est "Le Seigneur est grand". L'enregistrement dans des conditions pénibles nous a fait décider d'attendre l'ouverture d’un vrai studio pour un nouvel album.

Comme expliqué plus haut, le but de nos enregistrements a toujours été d'enseigner aux chrétiens la louange et l'adoration vraie et de leurs donner des chants, des outils, pour pouvoir louer et adorer Dieu en esprit et en vérité. (Jean 4 : 24 ). Nous estimons qu'à travers nos albums, nous pouvons faire profiter les frères et sœurs d'autres églises du ministère musical particulier que Dieu nous a donné. Car Jésus-Christ donne à son Eglise des hommes (et des femmes) pour le perfectionnement des saints ( Ephésiens 4 : 11 - 12 ). Dieu nous a donné des chantres particuliers dont la plus connue est certainement notre bien aimée Maman Rose.

Nous n'avons jamais eu pour objectif de nous produire en tant que musiciens chrétiens.
Toutefois, les pressions venant de l'extérieur n'ont pas manqué. On a voulu faire de nous des "stars chrétiens", on nous a réclamé des "concerts chrétiens", on nous a suggéré de changer de style pour mieux nous vendre.... 

Justement, parlons de notre style. Quand Dieu a commencé à nous enseigner dans le domaine de la musique de louange et de l'adoration, le Saint Esprit nous a fait comprendre que notre inspiration musicale ne devrait pas venir de l'étranger, que nous n'avions pas à copier ce qui se fait en occident, mais que nous devrions trouver notre inspiration musicale dans ce qu'il y a de beau dans le patrimoine musical local. La grande richesse de la musique de l'Afrique noire, celle que les musiciens de l'occident admirent le plus, c'est la belle et délicate complexité rythmique. Toutefois, nous n'avions pas simplement recopié un rythme local. Dieu nous a encouragé à créer un style original, riche en structures rythmiques et tournures mélodiques locales et réalisable avec des moyens simples : guitares, voix, battement de mains. Ainsi, même un comité musique d'une petite paroisse sans grands moyens financier peut faire chanter nos chants.

Cela ne veut pas dire que tous les chants de "Chants d'amour pour le Roi des roi " sont dans ce style unique. Certains de nos frères et sœurs compositeurs ont su exploiter la richesse harmonique de la musique de l'occident, et nos chants sont assez diversifiés.
Nous avons réalisé notre quatrième album seulement neuf ans plus tard, en 2005.
Il y avait trois raisons à cela, technique, pratique et spirituel. Commençons par ce dernier.
Dans les années quatre-vingt-dix, les églises grandissaient vite, de nouvelles églises naissaient, et chacun y allait de sa chorale, de son orchestre, de ses concerts, de ses clips. Une véritable cacophonie régnait, où chacun cherchait à surpasser l'autre dans ses exploits. Dieu nous a fait comprendre que pour le moment, on n'allait pas se faire entendre dans ce brouhaha.

Pratiquement, nous n'avions pas le temps. La plupart des membres de "Chants d'amour pour le roi des rois" (CARR) avaient maintenant des familles, de plus en plus de responsabilités dans l'église et un emploi prenant. Pour réaliser un enregistrement, il faut compter sur plusieurs mois, voire une année entière de séances d'entraînement avant d'aller en studio.
Pour la technique, il n'y avait plus de grand studio correctement équipé. Les techniques d'enregistrement changeaient d'analogue au numérique. Monter, équiper et entretenir un studio analogue a toujours été très coûteux alors qu'avec un budget raisonnable, on peut créer un petit studio numérique appelé " home studio ". (studio-maison).

Des petits "homes studios" naissaient par-ci, par-là, et nous aussi, nous avons pu investir dans un petit "home studio" que nous avons utilisé pour réaliser en 2005 notre quatrième album intitulé Dieu = Dieu avec comme sous-titre "Dieu expliqué aux enfants par des enfants".
Parmi les adolescents à l'église, certains avaient un vif intérêt et un certain don pour la musique. Tous confessaient une relation avec Dieu, mais la notion de la personne de Dieu et de sa volonté pour leurs vies n'étaient pas clairement perçues par tous. Il nous a paru utile de donner cet enseignement sous une forme musicale auquel les enfants participeraient en personne avec quelques "tontons" et "tantines" pour aider. Ce projet nous a également permis de peaufiner notre technique d'enregistrement numérique. Il est à noter que cet album avec son enseignement sur la personne de Dieu est aussi bien apprécié  par les adultes.

Enfin en 2007, après trois années de séances d'entraînement et de pré-enregistrement espacées, nous étions prêts pour réaliser notre cinquième album, intitulé "J'ai trouve l'amour véritable".  Cet album est sorti au moment où nous fêtions le quinzième anniversaire de l'AGAPE.
Dix-huit personnes ont participé au dernier enregistrement. Pour certains, c'était la première fois, pour d'autres la deuxième, la troisième voire la cinquième. Les uns n'ont eu à chanter ou à jouer que quelques phrases, les autres ont chanté ou joué dans presque tous les chants. Tous, nous l'avons fait pour la gloire de Dieu et avec le vif désir d'apporter au peuple de Dieu de beaux chants au travers desquels ils peuvent louer et adorer notre Seigneur.

Et pour l'avenir ? Nous pensons que le peuple de Dieu a encore besoin de nouveaux chants pour pouvoir louer et adorer le Seigneur. Réaliser un album n'est pas un travail facile. Si vous souhaiter participer à cette œuvre, alors priez pour nous.

Merci et que le Seigneur vous bénisse.

Marijke Louis

226697 visiteurs au total | 4 visiteurs aujourd'hui
ACTIVITES
RESSOURCES
CARR FORUM BIBLE EN LIGNE
La lettre de l'Agapé Pensées du Mois Qu’est ce que « CARR»? Tous les thèmes Parcourez la Bible
Ecole du dimanche Enseignements Pourquoi «CARR »? Ajouter un thème  
Jeunesse Témoignages Chants Audios      
CCE Vidéos de l'oeuvre    
Copyright © 2010 | Assemblée GAbonaise du Plein Evangile | Site réalisé par D&C VIRTUEL